L’incroyable victoire de Francesco Molinari

L’incroyable victoire de Francesco Molinari

L’incroyable victoire de Francesco Molinari 280 235 Golfiquement

.

Je souhaitais partager avec vous cette semaine l’incroyable victoire de Francesco Molinari lors du British Open à Carnoustie le 22 juillet 2018, et comment s’inspirer de son succès.

Francesco Molinari est le premier italien à remporter un tournoi majeur. Il est connu pour sa technique de swing bien huilée et son incroyable régularité à qui il doit son surnom : « la machina ».

Il a participé à plusieurs Ryder cup, remporté 5 tournois dans le monde au cours de sa carrière ainsi que de nombreuses places d’honneur, mais jamais de tournois majeurs.

Il n’a peut-être pas la puissance de Justin Thomas ou de Rory Mc Ilroy, mais il a su faire preuve d’un incroyable calme et d’une sérénité hors norme lors de cette dernière journée du seul majeur disputé en Europe. Bien qu’il ait partagé sa partie avec Tiger Woods, que tout le monde voyait remporter son 15 éme tournoi majeur. Molinari a su faire abstraction de l’enjeu d’un British Open avec tous les dérangements externes, et rester dans sa bulle afin de réaliser une carte sans bogeys, et même terminer en apothéose avec un ultime birdie au 18. Un véritable exploit dans des conditions météo très variables et un terrain préparé en mode Open.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  La patience et le golfeur

Quel est donc son secret ? Comment a-t-il réussi à gérer cette partie tel un vrai maestro?

Dans une interview Molinari explique qu’il doit en partie sa victoire à la qualité de sa préparation et à ses entraînements sous pression.

En effet, il a intégré dans son staff Dave Alred, un spécialiste de la performance sous stress. Ce coach de la performance a notamment collaboré avec Luke Donald (ancien numéro 1 mondial) et Johnny Wilkinson (légende du Rugby), auteur du livre : The Pressure Principle (accessible dans ma librairie). Ensemble, ils ont mis en place des entrainements spécifiques où le joueur italien se retrouve sous pression à chaque balle en se rapprochant le plus possible d’une situation de tournoi.

Pour reprendre les propos de Dave Aldred  » Do you want to be comfortable or do you want to be ready ? We practiced not all time but a higher frustration level than in a tournament » (Propos relevés :The wallstreetjournal.com <http://wallstreetjournal.com/> By Brian Costa, le 27 juillet).

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Inspirez-vous de la persévérance de Justin Rose 

Si vous aussi, vous souhaitez passer à un niveau supérieur, inspirez vous des sessions de practice de F. Molinari en mettant davantage de challenge sur vos séances, mais également en définissant bien vos objectifs.

Golfiquement,

Flow

    Préférences

    Quand vous visitez un site web, il peut garder en mémoire des informations sur votre navigateur à propos de certains services, sous forme de cookie.Vous pouvez changer ici vos préférences. Bloquez certains cookie pourrait changer votre expérience utilisateur.

    Click to enable/disable Google Analytics tracking code.
    Click to enable/disable Google Fonts.
    Click to enable/disable video embeds.
    Ce site utilise des cookies, principalement à des fins de statistiques de visite et de préférence de navigation.