Le 15 éme club

Le 15 éme club

Le 15 éme club 3407 2380 Golfiquement

Très souvent des joueurs me posent des questions sur leur équipement. Est-il bien adapté à leur pratique, assez puissant, assez tolérant, assez facile à jouer etc… Le matériel joue un rôle prépondérant dans votre performance.

Il est parfois difficile de s’y retrouver dans cet univers où les équipementiers sont trés créatifs. Ils proposent des nouveautés toujours plus puissantes, plus tolérantes. Avec des réglages qui permettent d’individualiser les caractéristiques du club en fonction du joueur.

C’est vrai, quel plaisir d’avoir un nouveau putter entre les mains ou de mettre du spin avec son wedge flambant neuf. Il est en effet essentiel d’avoir des clubs (longueur du shaft, rigidité, taille du grip, tête de club etc..) ainsi que des balles adaptés à votre jeu. C’est pourquoi je vous recommande de prendre conseil auprès de vos pros PGA ou des clubs fitteurs qui sauront vous orienter et vous conseiller. Parfois le simple fait de changer d‘équipement change complètement l’état d’esprit du joueur, et le relance dans une dynamique positive comme un reboot qui peut lui redonner confiance.

Cependant, des joueurs investissent parfois des sommes astronomiques dans leur matériel dans une optique de progression. Voici une question intéressante interessante :

Combien de temps et d’argent avez-vous accordé à cet étonnant 15ème club ?

Quel 15ème club?

Dans les règles du « Royal and Ancient », un golfeur en compétition est limité à 14 clubs.

Ce 15 éme club pourrait être représenté d’une façon très imagée par votre mental.  Ce club qui gère vos pensées, vos émotions, vos images, vos discours intérieurs, et la liste est encore longue. Ce facteur de performance est encore sous-évalué par les joueurs amateurs (voir article : « L’importance du mental au golf« ). Il arrive que les joueurs se voilent la face à ce sujet : « Mais moi je n’ai aucun problème à ce niveau là ».

Pensez à ce 15éme club et à tout ce qu’il pourrait vous apporter.

Le problème est parfois technique, physique, stratégique, mental, ou un équipement mal adapté  (parfois les cinq).

Quand vous êtes au départ du numéro un en compétition, avec une vingtaine de personnes qui vous regardent. Et une équipe interclubs qui compte sur vous, que vous envoyez deux balles hors-limite car vous avez du mal à gérer vos émotions et perdu vos moyens. Vous aurez beau avoir un matériel de qualité adapté, dans ce cas là, vous travaillerez seulement sur la conséquence. Si vous voulez aborder la cause, il faudra faire un travail sur vous.

C’est ce qui nous intéresse : l’évolution à long terme. Pour cela, il vous faudra mettre le curseur sur le joueur qui tient le club et son mental. Et moins sur le club lui-même (je répète qu’il est essentiel d’avoir un équipement adapté à votre jeu).

Investissez sur vous

Le travail technique sur votre swing est un élément essentiel à l’amélioration de votre jeu, mais pour aller plus loin dans votre évolution, cela peut passer par ce 15éme club.

Je souhaitais vous faire prendre conscience de l’importance d’investir sur vous, car c’est la seule chose qui restera dans le temps.

Cela peut passer par l’achat d’un livre sur le mental (voir ma librairie). Prendre des cours avec un pro PGA, assister à des conférences, faire des formations en ligne, écouter des podcasts. C’est investissement sera rentable, car il vous permettra de prendre conscience de l’attitude à adopter. De plus, il vous fera évoluer non seulement sur un terrain de golf, mais également en dehors.

Chez les sportifs de haut-niveau

Les professionnels l’ont d’ailleurs bien compris. Nombreux d’entre eux sont suivis par des préparateurs mentaux, des psychologues du sport… Tant dans des sports individuels comme le golf (Matt Kuchar, Justin Rose, Davis love III), le judo (Teddy Riner), la natation (Florent Manaudou), le ski (Perrine Lafond) et dans des sports collectifs, tel que le football.

Lors des derniers championnats d’Europe de natation (Glasgow 2018), la nageuse Charlotte Bonnet a déclaré : « Sans ma psy, je ne serais pas championne d’Europe aujourd’hui » (le figaro.fr du 6 aout 2018). Grâce à elle, elle arrive à canaliser son doute, et à être plus sereine.

L’idée est de faire un premier pas, en vous ouvrant à cette dimension non technique afin d’améliorer votre jeu et prendre d’avantage de plaisir sur le parcours.

En conclusion, prenez le temps de consulter un coach technique, optez pour un matériel adapté de qualité qui vous aidera à progresser. Pensez maintenant à tout le champ des possibles qui se présente à votre jeu en investissant sur vous.

Toujours plus d’informations sur l’état d’esprit du golfeur en vous abonnant à la newsletter de www.golfiquement.com

À vous de jouer !

Golfiquement,

 

Flow

    Préférences

    Quand vous visitez un site web, il peut garder en mémoire des informations sur votre navigateur à propos de certains services, sous forme de cookie.Vous pouvez changer ici vos préférences. Bloquez certains cookie pourrait changer votre expérience utilisateur.

    Click to enable/disable Google Analytics tracking code.
    Click to enable/disable Google Fonts.
    Click to enable/disable video embeds.
    Ce site utilise des cookies, principalement à des fins de statistiques de visite et de préférence de navigation.