développement personnel

confiance golf-golfiquement.com

Plus de confiance au golf ?

Plus de confiance au golf ? 1920 1280 Golfiquement
confiance golf-golfiquement.com

Comment avoir plus de confiance au golf ?

En fonction de l’environnement auquel le golfeur est confronté : en compétition, des partenaires de jeu qui jouent mieux, au départ du 1 avec du monde autour. Le golfeur peut rapidement douter, perdre ses moyens et progressivement sa confiance s’envole.

La confiance est un sujet vaste et passionnant, je vous propose donc une série de vidéos consacrée à cette thématique. Dans cette partie I, je vous explique quels sont les éléments importants pour améliorer votre confiance au golf mais surtout comment la renforcer. À travers les suivantes, je l’aborderai sous différents axes.

Restez donc focalisé sur toutes les bonnes choses que vous effectuez. Ceci pour rendre votre mur de la confiance de plus en plus robuste et résistant à l’environnement. Il est essentiel dans votre recherche de progression de vous axer sur le positif. Et pas seulement mettre en avant vos mauvais coups.

Pour plus d’astuces et de conseils, abonnez-vous à la newsletter de www.golfiquement.com

À vous de jouer.

Golfiquement

Flow

Eloge de la negativité-Golfiquement.com

« Pas trop fort, pas hors-limites » – La négation et le golfeur

« Pas trop fort, pas hors-limites » – La négation et le golfeur 3444 2406 Golfiquement
Eloge de la negativité-Golfiquement.com

« Pas dans l’eau, pas à droite, pas trop fort »

Avez-vous déjà entendu votre partenaire s’exprimer ainsi avant de jouer? Ou peut-être vous même.

Notre esprit est souvent mobilisé sur les choses que nous voulons éviter. Naturellement, notre cerveau crée une alerte face à un danger potentiel. Heureusement, Il joue son rôle de protection. Mais parfois cette notion d’alerte prend une dimension démesurée au golf. Il arrive que nos peurs sur un parcours deviennent alors irrationnelles (voir article : Wanted : jugé coupable).

Si vous avez tendance à extrapoler et à anticiper des scénarios catastrophes, cela peut changer. Cela doit passer par une prise de conscience avant tout, pour comprendre quels types de discours et d’émotions vous ressentez et dans quelle situation.

Les pensées

Si vous avez ce type de pensées au départ du 1 : « Ne mets pas ta balle hors limite à droite », vous mettez toute votre attention sur cette partie du parcours. Le cerveau ne retenant pas la négation, il se focalise seulement sur le « hors-limite à droite ». Vous lui donnez donc cette information et vous mettez ainsi trop d’attention sur cette dernière en oubliant le plus important : votre destination, c’est à dire la cible.

La cible

Parfois le joueur se met en posture d’évitement uniquement : éviter le bunker, l’eau, la peur d’être ridicule, de faire un gratte…. Cela devient un parcours d’obstacles exclusivement. Prenez du recul afin de voir dans quel système de pensées vous évoluez pour revenir sur un jeu de cible à atteindre et non à éviter (voir article : Vous et vos habitudes).

Où voulez-vous mettre votre drive ? Sur le fairway versus pas dans le bunker ?!
Mais surtout revenez à l’essentiel avec cette question : quelle est votre destination, où souhaitez-vous arriver, où se trouve votre cible ? Celle à toucher et non celle à éviter.

Cible-golfiquement.com

Lorsque vous puttez, imaginez un peu : si intérieurement, vous vous dites, « pas à côté, ne rate pas, ce putt est important », il n’y a donc aucune indication sur votre cible.  Vous vous êtes transmis des données plutôt anxiogènes (« ne rate pas ») mais en aucun cas le chemin pour y parvenir.

Il est important d’avoir une vision claire et bien définie de votre cible, qui peut être représentée par un drapeau, un point de chute imaginaire, un nuage dans le ciel, un arbre au loin… Essayez de faire en sorte d’avoir une cible petite et précise(j’en parlerai plus longuement dans un prochain article). Parfois, en mode automatique, le joueur ne se rend pas compte qu’il passe une grande partie de son parcours à fuir quelque chose : éviter l’obstacle d’eau, ne pas faire de mauvais coup, se prémunir d’éventuelles critiques de ses partenaires.

Vos partenaires 

Votre partenaire de jeu, en toute bienveillance, souhaite vous donner une indication pour vous aidez et vous faire gagner de précieux points (voir articles : Comment ne plus être influencé par ses partenaires de jeu).

Cependant, elle n’est pas toujours formulée de la bonne façon. Imaginons que vous êtes à l’adresse et il vous dit « Attention, attention ne lâche pas à droite, il y a de l’eau » ou lors d’un putt « pas trop fort, ne tape pas, ça descend fort ».

Pas évident par la suite de faire un bon coup si votre esprit reste focalisé sur cette consigne. Mais c’est un excellent test. C’est à vous de reprendre le contrôle de vos pensées, en traitant l’information qui vous est donnée,  puis en orientant correctement votre dialogue interne.

La routine

La routine est votre alliée et meilleure amie. Je vous invite à vous créer une routine solide qui vous aidera à faire le tri et mettre votre focus sur les choses pertinentes en visualisant bien la trajectoire et en sentant le coup à exécuter. Il faut juste prendre conscience de votre état d’esprit avant de jouer, pour créer de nouveaux automatismes pour la suite.

Posez-vous cette question avant de jouer :

Jouez-vous avec  l’envie de mettre votre balle sur le green, ou dans le peur de la mettre dans le bunker ?

Le simple fait d’avoir du recul sur votre stratégie mentale vous permettra d’évoluer progressivement. Commencez par bien définir votre cible pendant vos entraînements pour vous habituer mentalement à orienter votre intention sur la bonne zone à atteindre.

Toujours plus d’astuces et de conseils en vous abonnant à la newsletter de Golfiquement.

A vous de jouer et prenez soin de vous,

Golfiquement

Flow

Montgolfiere-golfiquement.com

La bienveillance et le golfeur

La bienveillance et le golfeur 2340 3307 Golfiquement
Montgolfiere-golfiquement.com

Un peu de bienveillance

Je souhaitais aborder un thème qui est d’actualité et essentiel, mais parfois occulté par le golfeur (envers lui-même). La bienveillance.

Il n’est pas toujours nécessaire d’aller chercher à l’extérieur pour améliorer votre jeu et prendre plus de plaisir au golf. Ce sont parfois des concepts simples qui peuvent faire la différence. Et que nous avons tendance à mettre de côté.

Un peu de bienveillance avec vous-même !

Le golfeur est souvent injuste et parfois peu objectif sur ses résultats. il s’autoflagelle en se faisant des reproches tout au long du parcours (voir article Wanted: jugé coupable). Et un parcours, c’est long !

Avez-vous déjà pris conscience de la façon dont vous vous parlez intérieurement sur le parcours ?

En mode automatique, nous naviguons dans nos pensées qui ne favorisent pas toujours le positif, bien au contraire.

Imaginez ne serait-ce qu’un seul instant vous adresser à votre meilleur ami ou votre partenaire de foursome, de la façon dont vous vous parlez sur un parcours ?

Quelle conséquence cela pourrait avoir sur votre relation amicale mais également sur le moral de votre partenaire ?

– Dialogue interne 

Je vous invite donc à essayer, lors de votre prochaine partie, et le temps d’un trou, de prendre conscience de votre dialogue interne.

Optimiste-golfiquement

– Utilisez-vous le je, le tu, le il ?
– Etes-vous bienveillant ou malveillant envers vous même ?
– Positif ou négatif ?
– Encourageant ou défaitiste ?
– Optimiste ou pessimiste ?

– Être objectif

Il est important de rester objectif et de prendre du recul sur votre jeu. Rappelez-vous pourquoi vous jouez au golf. Cela vous ramènera à l’essentiel et aux principes fondateurs qui vous on fait débuter ce magnifique sport.
Souvent le joueur qui s’autocritique ne se laisse aucun droit à l’erreur (voir article excellence vs perfection). Ses objectifs ne sont pas toujours réalistes et en accord avec son niveau. Il est essentiel dans cette démarche, d’être au clair entre votre niveau de jeu et vos attentes (voir article : comment progresser cette année). Par la suite, à vous d’inclure de l’acceptation en cas de coup non souhaité. Le golf reste un sport d’erreur.

– Voir le +

nsistez également sur toutes les bonnes choses que vous réalisez correctement. Toutes ces victoires et ces instants ne sont pas anodins. Un putt rentré, un drive sur le fairway, une bonne approche doivent être mis en avant dans votre esprit. Je vous invite à relativiser quand les événements vous sont défavorables et d’en retirer un feedback. Mais également, de mettre en avant toutes les choses que vous avez bien effectuées.

feedback-golfiquement

Essayez de devenir progressivement votre allié et non votre ennemi. Cela demande un réel travail de prise de conscience. Mais un peu de bienveillance pourrait apaiser votre état interne et donc votre golf sans rien changer à votre swing !

N’hésitez pas à partager Golfiquement à tous vos amis golfeurs.

Toujours plus d’astuces et de conseils en vous abonnant à la newsletters de Golfiquement.com

A vous de jouer et prenez soin de vous,

Golfiquement

Flow

Pourquoi? Golfiquement

Pourquoi jouez-vous au golf?

Pourquoi jouez-vous au golf? 1280 640 Golfiquement
Pourquoi? Golfiquement

Pourquoi jouez-vous au golf ?

Question que l’on ne se pose pas souvent car elle peut paraître une évidence pour certains, mais à laquelle il est parfois difficile de répondre.

Quel est notre « pourquoi »?

Et quelles sont les raisons qui nous poussent à pratiquer ce sport incroyable ? Je vous invite à prendre quelques minutes pour y répondre.
Les réponses sont très personnelles et très variées (voir article « Quel golfeur êtes-vous? »).
Peut-être, le plaisir d’être à l’extérieur et profiter de l’environnement, partager des moments entre amis, vous dépasser, progresser, marcher….

Le fait de chercher le « pourquoi » permet de faire le point sur vos valeurs en adéquation avec ce sport et cela vous ramène à l’essentiel.

Car il arrive que le joueur perde le sens du jeu, il se frustre, il cherche la perfection (voir article « Perfection vs Excellence »), le résultat à tout prix. Il se fixe des objectifs pas toujours atteignables, et il en arrive parfois à se dégouter du golf, du jeu.

Il en perd le pour quoi! Son pourquoi !

Attention aux comparaisons 

Quand le joueur s’éloigne du plaisir du jeu à cause de la comparaison perpétuelle qu’il fait avec ses partenaires de jeu réguliers ou les autres golfeurs. Il se frustre de voir que les autres progressent plus vite, tapent plus loin, rentrent plus de putts.
Attention à ne pas rentrer dans ce jeu de la comparaison qui consomme une énergie énorme et qui vous éloigne de vos principes fondateurs du pourquoi vous pratiquez cette activité.

 

Restez patient

Il arrive que des saisons soient plus difficiles que d’autres en terme de jeu et de performance. La progression et l’évolution ne sont pas linéaires, il y a parfois des paliers, des détours qui sont nécessaires dans votre courbe d’apprentissage (voir article « Up and down la progression du golfeur »!) Ne renoncez pas à la moindre difficulté et rappelez-vous votre pourquoi ?

Après une partie difficile, voyez toutes les bonnes choses que vous avez vécues aujourd’hui ? Une partie sympa entre amis, les bons coups, une bonne balade, la chance d’être au golf…. Et pas seulement la mauvaise performance (voir article « Une astuce pour plus de confiance »). Trop souvent c’est l’ego du joueur qui guide vos pensées et et surtout ce qui s’est relativement mal passé. Ne rentrez pas dans ce jeu là et prenez un peu de recul.

Le plaisir du jeu 

Le fait de se rappeler « pourquoi », vous ramène à l’essentiel et vous reconnecte à ces émotions qui vous ont fait commencer. Celles qui vous animent !
Quel plaisir d’être au golf ! Quand vous arrivez sur le parking, vous laissez tous vos ennuis du quotidien de côté, et pendant l’intégralité de votre partie ou entraînement votre esprit est libéré. Vous avez coupé avec la réalité.
Cette pause dans votre journée vous permet de vous détendre, de profiter du moment… Si ce n’est plus le cas, refaites le point sur votre « pourquoi » ou allez voir un pro PGA qui saura vous orienter et vous accompagner lors de votre progression.

Toujours plus d’infos sur l’état d’esprit du golfeur en vous abonnant à la newsletter de Golfiquement.

Je vous souhaite une très belle partie,

A vous de jouer !

Golfiquement,

Flow

Well done golfiquement

Perfection vs Excellence !!!

Perfection vs Excellence !!! 1920 1280 Golfiquement
Well done golfiquement

Excellence vs perfection

La frontière est parfois mince entre ces deux notions :

Vouloir la perfection ? Vouloir l’excellence ? Être excellent ? Être parfait ?

Dans une société qui nous pousse à la perfection, où l’on doit toujours faire plus, donner davantage, se montrer parfait dans tous les domaines de la vie, il est facile de tomber dans un burn-out (golfique) en rentrant dans le jeu de la perfection (voir article « Wanted jugé coupable »).
Pour le golfeur qui souhaite que tout soit idéal tout le temps : le swing, la trajectoire et surtout le résultat, cette quête de perfection l’amène constamment à tout contrôler.

« Ne craignez pas d’atteindre la perfection, vous n’y arriverez jamais » Salvador Dali

Ce contrôle entraîne de réelles frustrations, car n’oublions pas que le golf reste un jeu de cible, et donc, par essence, un sport d’erreur. Le résultat parfait étant trop rare, le joueur perfectionniste est frustré car cela arrive trop peu souvent. Mais quand ce cet objectif tant attendu ce produit, il ne savoure pas le moment car il trouve ca normal et il pense déjà au prochain coup, à la prochaine partie.

Il est important de vouloir un résultat ambitieux, mais il doit rester atteignable. En changeant de mindset et en se focalisant sur la notion d’excellence, tout devient différent.

« Visez l’excellence c’est motivant, visez la perfection c’est démotivant » Harriet Braiker

Car l’excellence vous laisse une marge de manoeuvre. Si vous mettez votre balle proche du trou sur un putt de 10 mètres, c’est excellent. Elle n’est pas dans le trou certes, mais le résultat est plus que correct.

Plus qu’un résultat, il est essentiel de chercher l’excellence dans votre comportement et votre attitude!

Qu’est-ce que l’excellence ?

C’est donner le meilleur de soi-même : avoir le meilleur comportement, la bonne réaction, la bonne attitude, le bon mindset par rapport à vos habiletés du moment.
Il y a en effet un facteur qui rentre en jeu dans vos performances et qui est trop souvent oublié : la forme du moment. Parfois le joueur n’est pas totalement objectif et cherche la perfection alors que ses conditions internes (mental et physique, connaissance du parcours) ou extérieures (météo, équipement, terrain) ne sont pas optimales. Avoir cet état d’esprit d’excellence, c’est faire preuve de réalisme dans une situation donnée et adopter la meilleure attitude.
C’est en additionnant ces séquences d’excellence les unes aux autres que vous atteindrez un magnifique résultat, et peut-être la perfection.

L’important n’est pas de rester focalisé sur cette perfection qui vous met une pression énorme et qui vous éloigne de votre plein potentiel. Cherchez au contraire à évoluer, et à progresser sur tout ce qui est en amont du résultat. Soyez dans le moment présent et surtout dans l’acceptation.
Au contraire, en cherchant la perfection, vous êtes dans le futur. En effet, le perfectionnisme vous empêche de passer à l’action, car tant que tous les feux ne sont pas au vert, vous êtes bloqués car il manque  toujours quelque chose. Vous vous retrouvez enfermé dans vos pensées et vous en oubliez le Jeu.

L’excellence est un travail du quotidien

Il faut accepter ses mauvais coups et faire preuve d’humilité en cas de mauvaises parties par exemple. Pour ces parties, qui sont décevantes, prenez suffisamment de recul pour en faire une analyse critique mais bienveillante. Vous allez en ressortir du positif et ce sera une source d’amélioration.
Par contre, si vous êtes orientés perfection, vous allez perdre le plaisir du jeu et votre motivation.

En résumé, vous pouvez être excellent sans être parfait, et viser l’excellence dans le process, le chemin et non la finalité. Pour exemple, les joueurs professionnels remportent des tournois et font des superbes cartes en manquant des coups. Ils n’atteignent pas la perfection à chaque fois. Mais ils sont excellents dans la répétition et dans leurs capacités à réagir lors de temps faible (voir article « Comment inverser la vapeur?« ). Ils reprennent une excellente attitude pour repartir de l’avant.

En conséquence, visez l’excellence en lâchant prise et en changeant votre représentation de la situation (voir l’article « Comment voir les choses différemment »),  mais surtout votre perception du résultat ! Mais pour ceci, il fait savoir mettre son ego de coté….

 

Toujours plus d’infos sur l’état d’esprit du golfeur en vous abonnant à la newsletter de Golfiquement.com

Je vous souhaite une excellente partie.

A vous de jouer !

Golfiquement,

Flow

vision-golfiquement

Comment progresser au golf cette année ?

Comment progresser au golf cette année ? 1920 1283 Golfiquement
vision-golfiquement

Comment progresser cette année au golf?

Voici une bonne question, en cette période de début d’année car il est coutume d’avoir de bonnes résolutions.

Quels sont vos objectifs pour votre golf en 2020 ?

Perdre 3 pts d’index, supprimer votre slice, prendre plus de plaisir sur le parcours, prendre des cours…

Tout d’abord, avant de vous fixer des attentes pour cette année, je vous invite à savoir quelle est votre vision concernant votre golf et votre jeu sur un long terme.

Cela ne représente pas forcement un but chiffré mais cela peut se traduire par une victoire sur vous-même. Par exemple : j’arrive à jouer mon jeu complètement libéré avec des personnes que je ne connais pas ; j’obtiens des scores équivalents en partie amicale et en compétition. L’idée est de savoir où vous allez pour dessiner une ligne directrice.

 

Une fois cette étape réalisée, il vous sera plus facile de tracer votre route pour atteindre cet objectif à long terme. Il vous suffira ainsi de mettre des étapes, marche après marche, pour l’atteindre.
Ne soyez pas trop impatient concernant la réalisation de cette vision. Car si vos objectifs pour cette année sont trop ambitieux dès le départ et peu réalistes, cela va rapidement vous décourager et vous risquez de perdre confiance.

Votre objectif long terme peut être grand et ambitieux mais restez réaliste concernant l’atteinte de celui-ci. Mais surtout du temps nécessaire pour vous en rapprocher. Parfois il est nécessaire de faire des détours, des bifurcations, des marches arrières pour trouver le bon chemin (voir article « Up and Down, la progression et le golf ». La progression n’est pas linéaire. Je vous rappelle que le plus important dans ce voyage reste le chemin parcouru et votre évolution ; et non de rester figé sur la finalité.

« Quand on voyage vers un objectif, il est très important de prêter attention au chemin. C’est toujours le chemin qui nous enseigne le meilleure façon d’y parvenir, et il nous enrichit a mesure que nous
le parcourons ».  Paulo Coelho

Qu’allez-vous mettre en place pour faire évoluer votre golf ?

Prenez le temps nécessaire pour faire le point de tout ce dont vous avez besoin pour améliorer votre jeu. Et ceci dans tous les secteurs. Il est essentiel de commencer par une analyse de l’année écoulée pour faire un point, un bilan concret et objectif. Prenez votre jeu dans sa totalité ; technique (putting, petit jeu, grand jeu) mais aussi sur tout ce qui va autour (concentration, entraînement, routine…)

Je vous prépare d’ailleurs un outil qui vous permettra de structurer complètement votre saison, et qui sera prochainement disponible. 

Le fait de réaliser cette introspection vous permettra d’identifier les priorités pour la suite. Il est impératif de commencer par ce bilan pour structurer parfaitement votre année, et surtout ne plus réitérer inlassablement  les mêmes erreurs qui provoqueront des résultats identiques (inévitablement). Cela vous frustre et vous bloque dans votre progression (voir article « Vous et vos habitudes ».

Prenez donc quelques minutes pour faire ce travail intéressant d’analyse, essentiel au développement de votre golf ainsi qu’à votre propre développement. Cette étape sera le premier pas dans la direction de votre vision. Ne voyagez plus en eaux troubles ! Ayez une idée claire de là où vous souhaitez aller en profitant de chaque instant sans en faire une obsession.

Je vous souhaite mes meilleurs vœux golfiques et une très belle année 2020.

Toujours plus d’infos, en vous abonnant à la newsletter de Golfiquement!

A vous de jouer !

Golfiquement,

Flow

Focus-golfiquement.com

3 clés pour plus de concentration au golf

3 clés pour plus de concentration au golf 1920 1280 Golfiquement
Focus-golfiquement.com

La concentration au golf est l’un des piliers de la performance.

Vous arrive-t-il de perdre votre concentration sur le parcours ?

Dans un monde hyper connecté où notre cerveau est très sollicité, il est difficile de faire le tri dans ce flux d’informations constant.

Attention à votre attention!

Au golf, c’est la même chose car le joueur est parfois soumis à des absences, et peut manquer de lucidité ; en conséquence, il n’est pas à 100% dans son coup (voir article : l’importance du mental au golf). Ce n’est pas un problème technique car même avec un « bon swing » (le swing qui vous convient), si vous n’êtes pas complètement présent, vous allez passer à côté de nombreux détails indispensables à la prise en compte du coup à jouer comme :

le vent

le dénivelé

la pente

– erreur de club

– erreur de balle

Le manque de concentration peut également impacter votre swing. Vous allez notamment oublier votre clé technique lors de votre routine, ou faire l’impasse sur la recherche de rythme au putting.

Comment faire preuve de plus de concentration ?

  1. Analyser

Prenez le temps d’analyser vos dernières parties ou vos entraînements pour identifier les moments (qui peuvent durer plus ou moins longtemps en fonction de chacun) où votre attention s’est dissipée.

Est-ce en début de partie ? Au 14 ? Au 18 ? Lors de vos sessions au practice, après 10 répétitions ?

Le premier pas serait donc de mettre de l’attention sur vos phases de manque de concentration.

  1. Identifier la cause

Les causes de dispersion de votre esprit à un instant T peuvent être variées. Il est important de trouver la cause afin de vérifier si c’est récurrent et si cela vous bloque dans votre avancée golfique (voir article : comment avoir plus de régularité au golf ?)

Quelle est la cause ? Elles peuvent être multiples, je vous en propose quelques unes (je reviendrai plus longuement sur ce sujet).

Le stress : sous pression, vous oubliez l’essentiel

La motivation : un manque d’intérêt pour l’action

Manque de planification

Pas assez connecté au présent : vous êtes dans le passé ou dans le futur

Une routine d’avant coup mal construite

La fatigue : manque de lucidité par manque de sommeil par exemple

La nutrition : manque d’énergie qui entraîne une diminution de l’attention

Focus sur les mauvaises choses

Il y a d’autres sources, mais essayez déjà de trouver les causes principales de vos absences d’attention de ces moments d’attention défaillante.

  1. Avoir un plan d’action

Une fois cela analysé et identifié, vous n’aurez plus qu’à vous lancer dans la création d’objectifs adaptés à vos besoin. Le fait de vous fixer un but sur votre concentration vous permettra d’être beaucoup plus attentif au moment où elle commencera à se dissiper, et vous pourrez surtout rectifier le tir beaucoup plus rapidement.

« Je me concentre sur ma concentration » Martina Navratilova

En conclusion, cela demande un vrai travail de capter sa propre attention. Votre cerveau n’est pas fait pour exécuter plusieurs tâches en même temps. Restez donc ici et maintenant, complètement immergé(e) dans l’action à réaliser, puis passez à la suivante (voir article : le conseil de Rory McIlroy pour gérer la pression). Sinon vous agirez au détriment de la tâche principale.

Je reviendrai sur ce sujet passionnant dans de prochaines publications et vidéos.

Toujours plus d’astuces et de conseils en vous abonnant à la newsletter de Golfiquement.com

A vous de jouer !

Golfiquement,

Flow

Une astuce pour plus de confiance au golf

Une astuce pour plus de confiance au golf 1280 960 Golfiquement

Comment avoir plus de confiance au golf ?

Utilisez-vous régulièrement les mots « toujours» ou « jamais» ? Ou encore l’expression « tout le temps» ?

Ces mots trop souvent utiliser peuvent avoir une influence négative à long terme sur votre confiance. Et du coup, polluer votre golf et vous éloignez de votre plein potentiel.

Avez-vous tendance à généraliser sur le parcours?

– Je putte tout le temps mal

– Sur les par 3, je gratte à tous les coups

– Au golf, je n’ai jamais de chance

– Devant un obstacle d’eau, je perds toujours mes moyens

– Au départ du 1, je manque tout le temps mon drive

Ce qui est particulièrement étonnant, c’est cette capacité à généraliser le négatif, et de ramener quelque chose qui va mal à une globalité.

Parfois, je vois les joueurs après deux mauvais coups de suite au practice me dire « Aujourd’hui, ça ne va pas du tout ». Ils ont généralisé leur golf en 2 coups, et ils créent une croyance limitante. « Aujourd’hui, ce n’est pas un bon jour« .

Le risque assez imparable étant de se conditionner, de se tendre, et finalement de croire en cette pensée simplement issue d’une généralisation.

« Le défi du golf, c’est d’accepter d’être imparfait » Jack Nicklaus

Je discutais récemment avec un joueur qui m’expliquait qu’il puttait mal sur ses putts courts. Après avoir regardé ses stats en détails, nous nous sommes aperçus qu’il rentrait 8 putts sur 10 à moins de 1,2m, ce qui est excellent pour son niveau.

Ce joueur avait juste retenu les 2 putts qu’il avait manqués, et fait une généralité de ces 2 ratés. Au lieu de généraliser les 8 bons et d‘avoir davantage confiance. Il s’est mis à douter de son putting pourtant excellent.

On en revient donc à cette notion d’objectivité sur vos résultats. Essayez davantage de prendre conscience et de généraliser vos bons coups, vos drives sur le fairway, vos putts rentrés, vos chips près du drapeau…et non le reste.

Mettez de l’attention

Essayer de prendre conscience de votre langage interne afin d’identifier si vous utiliser ces mots fréquemment. Car souvent, le joueur de golf est en mode automatique et se répète les mêmes choses sans toujours être objectif avec lui même. En étant plus conscient vous pourrez ainsi changer de cap et d’état d’esprit (voir article : « Comment inverser la vapeur ?).

Comment avoir plus de confiance ?

La confiance se construit par étapes, petit à petit. Prenez donc le temps de voir toutes les bonnes choses dans votre golf et ceci dans sa globalité. Le fait de mettre l’accent sur tous ces petits plus régulièrement, va changer sur le long terme votre vision de votre jeu. Soyez donc vigilant de mettre plus d’attention sur toutes les bonnes choses que vous réalisez. Vous allez ainsi créer une fondation solide de votre confiance au golf. Cela vous permettra d’être plus serein lors de vos prochaines parties. L’idée est de rendre se socle de confiance, le plus stable possible afin d’éviter qu’elle ne s’envole après une mauvaise partie.

À vous de trouver le bon compromis afin d’avoir la meilleure représentation des choses, pour vous construire un maximum de confiance.

Toujours plus d’infos sur l’état d’esprit du golfeur en vous abonnant à la newsletter de www.golfiquement.com

À vous de jouer!

Golfiquement,

Flow

Le 15 éme club

Le 15 éme club 3407 2380 Golfiquement

Très souvent des joueurs me posent des questions sur leur équipement. Est-il bien adapté à leur pratique, assez puissant, assez tolérant, assez facile à jouer etc… Le matériel joue un rôle prépondérant dans votre performance.

Il est parfois difficile de s’y retrouver dans cet univers où les équipementiers sont trés créatifs. Ils proposent des nouveautés toujours plus puissantes, plus tolérantes. Avec des réglages qui permettent d’individualiser les caractéristiques du club en fonction du joueur.

C’est vrai, quel plaisir d’avoir un nouveau putter entre les mains ou de mettre du spin avec son wedge flambant neuf. Il est en effet essentiel d’avoir des clubs (longueur du shaft, rigidité, taille du grip, tête de club etc..) ainsi que des balles adaptés à votre jeu. C’est pourquoi je vous recommande de prendre conseil auprès de vos pros PGA ou des clubs fitteurs qui sauront vous orienter et vous conseiller. Parfois le simple fait de changer d‘équipement change complètement l’état d’esprit du joueur, et le relance dans une dynamique positive comme un reboot qui peut lui redonner confiance.

Cependant, des joueurs investissent parfois des sommes astronomiques dans leur matériel dans une optique de progression. Voici une question intéressante interessante :

Combien de temps et d’argent avez-vous accordé à cet étonnant 15ème club ?

Quel 15ème club?

Dans les règles du « Royal and Ancient », un golfeur en compétition est limité à 14 clubs.

Ce 15 éme club pourrait être représenté d’une façon très imagée par votre mental.  Ce club qui gère vos pensées, vos émotions, vos images, vos discours intérieurs, et la liste est encore longue. Ce facteur de performance est encore sous-évalué par les joueurs amateurs (voir article : « L’importance du mental au golf« ). Il arrive que les joueurs se voilent la face à ce sujet : « Mais moi je n’ai aucun problème à ce niveau là ».

Pensez à ce 15éme club et à tout ce qu’il pourrait vous apporter.

Le problème est parfois technique, physique, stratégique, mental, ou un équipement mal adapté  (parfois les cinq).

Quand vous êtes au départ du numéro un en compétition, avec une vingtaine de personnes qui vous regardent. Et une équipe interclubs qui compte sur vous, que vous envoyez deux balles hors-limite car vous avez du mal à gérer vos émotions et perdu vos moyens. Vous aurez beau avoir un matériel de qualité adapté, dans ce cas là, vous travaillerez seulement sur la conséquence. Si vous voulez aborder la cause, il faudra faire un travail sur vous.

C’est ce qui nous intéresse : l’évolution à long terme. Pour cela, il vous faudra mettre le curseur sur le joueur qui tient le club et son mental. Et moins sur le club lui-même (je répète qu’il est essentiel d’avoir un équipement adapté à votre jeu).

Investissez sur vous

Le travail technique sur votre swing est un élément essentiel à l’amélioration de votre jeu, mais pour aller plus loin dans votre évolution, cela peut passer par ce 15éme club.

Je souhaitais vous faire prendre conscience de l’importance d’investir sur vous, car c’est la seule chose qui restera dans le temps.

Cela peut passer par l’achat d’un livre sur le mental (voir ma librairie). Prendre des cours avec un pro PGA, assister à des conférences, faire des formations en ligne, écouter des podcasts. C’est investissement sera rentable, car il vous permettra de prendre conscience de l’attitude à adopter. De plus, il vous fera évoluer non seulement sur un terrain de golf, mais également en dehors.

Chez les sportifs de haut-niveau

Les professionnels l’ont d’ailleurs bien compris. Nombreux d’entre eux sont suivis par des préparateurs mentaux, des psychologues du sport… Tant dans des sports individuels comme le golf (Matt Kuchar, Justin Rose, Davis love III), le judo (Teddy Riner), la natation (Florent Manaudou), le ski (Perrine Lafond) et dans des sports collectifs, tel que le football.

Lors des derniers championnats d’Europe de natation (Glasgow 2018), la nageuse Charlotte Bonnet a déclaré : « Sans ma psy, je ne serais pas championne d’Europe aujourd’hui » (le figaro.fr du 6 aout 2018). Grâce à elle, elle arrive à canaliser son doute, et à être plus sereine.

L’idée est de faire un premier pas, en vous ouvrant à cette dimension non technique afin d’améliorer votre jeu et prendre d’avantage de plaisir sur le parcours.

En conclusion, prenez le temps de consulter un coach technique, optez pour un matériel adapté de qualité qui vous aidera à progresser. Pensez maintenant à tout le champ des possibles qui se présente à votre jeu en investissant sur vous.

Toujours plus d’informations sur l’état d’esprit du golfeur en vous abonnant à la newsletter de www.golfiquement.com

À vous de jouer !

Golfiquement,

 

Flow

    Préférences

    Quand vous visitez un site web, il peut garder en mémoire des informations sur votre navigateur à propos de certains services, sous forme de cookie.Vous pouvez changer ici vos préférences. Bloquez certains cookie pourrait changer votre expérience utilisateur.

    Click to enable/disable Google Analytics tracking code.
    Click to enable/disable Google Fonts.
    Click to enable/disable video embeds.
    Ce site utilise des cookies, principalement à des fins de statistiques de visite et de préférence de navigation.