« Pas trop fort, pas hors-limites » – La négation et le golfeur

« Pas trop fort, pas hors-limites » – La négation et le golfeur

« Pas trop fort, pas hors-limites » – La négation et le golfeur 3444 2406 Golfiquement
Eloge de la negativité-Golfiquement.com

« Pas dans l’eau, pas à droite, pas trop fort »

Avez-vous déjà entendu votre partenaire s’exprimer ainsi avant de jouer? Ou peut-être vous même.

Notre esprit est souvent mobilisé sur les choses que nous voulons éviter. Naturellement, notre cerveau crée une alerte face à un danger potentiel. Heureusement, Il joue son rôle de protection. Mais parfois cette notion d’alerte prend une dimension démesurée au golf. Il arrive que nos peurs sur un parcours deviennent alors irrationnelles (voir article : Wanted : jugé coupable).

Si vous avez tendance à extrapoler et à anticiper des scénarios catastrophes, cela peut changer. Cela doit passer par une prise de conscience avant tout, pour comprendre quels types de discours et d’émotions vous ressentez et dans quelle situation.

Les pensées

Si vous avez ce type de pensées au départ du 1 : « Ne mets pas ta balle hors limite à droite », vous mettez toute votre attention sur cette partie du parcours. Le cerveau ne retenant pas la négation, il se focalise seulement sur le « hors-limite à droite ». Vous lui donnez donc cette information et vous mettez ainsi trop d’attention sur cette dernière en oubliant le plus important : votre destination, c’est à dire la cible.

La cible

Parfois le joueur se met en posture d’évitement uniquement : éviter le bunker, l’eau, la peur d’être ridicule, de faire un gratte…. Cela devient un parcours d’obstacles exclusivement. Prenez du recul afin de voir dans quel système de pensées vous évoluez pour revenir sur un jeu de cible à atteindre et non à éviter (voir article : Vous et vos habitudes).

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Scorer au golf grâce à votre mental

Où voulez-vous mettre votre drive ? Sur le fairway versus pas dans le bunker ?!
Mais surtout revenez à l’essentiel avec cette question : quelle est votre destination, où souhaitez-vous arriver, où se trouve votre cible ? Celle à toucher et non celle à éviter.

Cible-golfiquement.com

Lorsque vous puttez, imaginez un peu : si intérieurement, vous vous dites, « pas à côté, ne rate pas, ce putt est important », il n’y a donc aucune indication sur votre cible.  Vous vous êtes transmis des données plutôt anxiogènes (« ne rate pas ») mais en aucun cas le chemin pour y parvenir.

Il est important d’avoir une vision claire et bien définie de votre cible, qui peut être représentée par un drapeau, un point de chute imaginaire, un nuage dans le ciel, un arbre au loin… Essayez de faire en sorte d’avoir une cible petite et précise(j’en parlerai plus longuement dans un prochain article). Parfois, en mode automatique, le joueur ne se rend pas compte qu’il passe une grande partie de son parcours à fuir quelque chose : éviter l’obstacle d’eau, ne pas faire de mauvais coup, se prémunir d’éventuelles critiques de ses partenaires.

Vos partenaires 

Votre partenaire de jeu, en toute bienveillance, souhaite vous donner une indication pour vous aidez et vous faire gagner de précieux points (voir articles : Comment ne plus être influencé par ses partenaires de jeu).

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Comment bien démarrer vos parties?

Cependant, elle n’est pas toujours formulée de la bonne façon. Imaginons que vous êtes à l’adresse et il vous dit « Attention, attention ne lâche pas à droite, il y a de l’eau » ou lors d’un putt « pas trop fort, ne tape pas, ça descend fort ».

Pas évident par la suite de faire un bon coup si votre esprit reste focalisé sur cette consigne. Mais c’est un excellent test. C’est à vous de reprendre le contrôle de vos pensées, en traitant l’information qui vous est donnée,  puis en orientant correctement votre dialogue interne.

La routine

La routine est votre alliée et meilleure amie. Je vous invite à vous créer une routine solide qui vous aidera à faire le tri et mettre votre focus sur les choses pertinentes en visualisant bien la trajectoire et en sentant le coup à exécuter. Il faut juste prendre conscience de votre état d’esprit avant de jouer, pour créer de nouveaux automatismes pour la suite.

Posez-vous cette question avant de jouer :

Jouez-vous avec  l’envie de mettre votre balle sur le green, ou dans le peur de la mettre dans le bunker ?

Le simple fait d’avoir du recul sur votre stratégie mentale vous permettra d’évoluer progressivement. Commencez par bien définir votre cible pendant vos entraînements pour vous habituer mentalement à orienter votre intention sur la bonne zone à atteindre.

Toujours plus d’astuces et de conseils en vous abonnant à la newsletter de Golfiquement.

A vous de jouer et prenez soin de vous,

Golfiquement

Flow

    Préférences

    Quand vous visitez un site web, il peut garder en mémoire des informations sur votre navigateur à propos de certains services, sous forme de cookie.Vous pouvez changer ici vos préférences. Bloquez certains cookie pourrait changer votre expérience utilisateur.

    Click to enable/disable Google Analytics tracking code.
    Click to enable/disable Google Fonts.
    Click to enable/disable video embeds.
    Ce site utilise des cookies, principalement à des fins de statistiques de visite et de préférence de navigation.