mindset

Concentration-golfiquement.com

Plus de concentration au golf pour améliorer vos scores

Plus de concentration au golf pour améliorer vos scores 1920 1268 Golfiquement
Concentration-golfiquement.com

Plus de concentration au golf pour améliorer vos scores

La concentration est un facteur clé de la performance, en l’espace de quelques secondes d’égarements, votre partie peut s’effondrer. Tous vos efforts sont anéantis en raison d’une absence. Ce manque de d’attention peut arriver à différents moments en fonction des joueurs. D’où l’importance de bien définir les éléments sur lesquels vous devez vous concentrer.

Avez-vous des absences sur le parcours ?

Sur quoi portez-vous votre attention ?

3 astuces

Dans la vidéo ci-dessous, je vous partage 3 astuces pour l’ améliorer et developper votre présence au bon moment. Car la concentration est comme un muscle, il est possible de la renforcer en mettant des bonnes actions en place. Pour ceci, il faudra mettre des plans efficaces en places et surtout intégrer cette notion dans vos entraînements au golf. Plus vous allez la travailler, plus votre capacité à vous concentrer va s’améliorer.

Mise en application

Je vous invite à mettre ces 3 clés en places et progressivement vous serez focus sur les tous éléments qui vous font scorer au golf. Sinon vous allez reproduire sensiblement les mêmes schémas, et par conséquence, des résultats similaires.

Dans votre optique d’atteindre vos objectifs golfiques et de progression. Il est essentiel de mettre le curseur sur cette notion car si votre swing est en place mais que votre esprit ne se porte pas sur les bonnes choses, malheureusement vous ne pourrez optimiser vos performances.

Plus d’astuces et de conseils sur le mental du golfeur et vous abonnant à la newsletter de www.golfiquement.com

À vous de jouer,

Golfiquement

Flow

scorer au golf-golfiquement.com

Scorer au golf grâce à votre mental

Scorer au golf grâce à votre mental 1200 1600 Golfiquement
scorer au golf-golfiquement.com

Scorer au golf grâce à votre mental

Notre esprit est très sollicité au quotidien et il est difficile de rester connecté au présent. Tout ce flux d’informations capte notre mental et nous sort de l’ici et maintenant. Nous sommes attirés par toutes ces distractions qui nous coupent de l’essentiel. Nos pensées ont tendance à naviguer entre passé, futur et présent. Mais comment arriver à s’impliquer dans la tâche à exécuter sans se laisser distraire par ces éléments parasites!

Pourquoi ?

Pour être en pleine possession de vos moyens, il est nécessaire que vous soyez à 100% de vos capacités et pour se faire,  vous devez être dans le présent. Si vous êtes distrait et que vous sortez de votre jeu, vous n’êtes plus  focus sur ce qui vous amène à performer. Posez-vous cette question :

Quels sont les éléments clés dont vous avez besoin pour scorer ?

Revenir dans le présent demande de la rigueur et beaucoup de discipline. Mais surtout de l’entrainement au quotidien. Vous vous êtes peut être déjà fixé des objectifs de score, d’index à atteindre en fin de saison. Mais vous pouvez également vous en fixer sur cette notion de présence. Car une fois embarqué en mode automatique sur le parcours, vous risquez de retourner dans vos schémas habituels qui ne sont peut être pas toujours les plus adaptés.

Voici quelques exemples d’objectifs de présence :

– Vous connecter à votre respiration 20 secondes entre chaque coups

– Prendre le temps de profiter de l’environnement sur chaque trous

– Compter vos pas entre votre drive et votre balle

– Être à 100% présent sur votre routine

Le fait de vous focaliser sur ce type de pensées vous évitera de ressasser les mauvais coups précédents ou autres pensées parasites (« que vont-ils penser de moi » par exemple). L’idée étant de les orienter afin de ne plus les laisser divaguer pour éviter qu’elles ne deviennent toxiques pour votre jeu.

Le passé

Si vous restez à ruminer et ressasser des actions passées, vous allez vous focaliser sur des éléments, qui à terme, peuvent dégrader votre confiance en vous. Accordez-vous un moment pour faire un feedback sur une action précise mais ne rentrez pas dans le jeu de refaire le scenario indéfiniment. Si vous repensez à un mauvais coup trop longtemps, cette pensée se diffuse dans le présent et le contamine. Par conséquence, vous polluez le coup que vous vous apprêtez à jouer. Vous devez couper cette intoxication.

Be here gofliquement.com

Le mauvais coup vous apporte des choses à améliorer. Ne vous figez pas dans un passé qui n’est pas représentatif de votre jeu/je.

Le futur

Il est important de visualiser votre coup, votre swing, votre parcours pour avoir une vision claire de ce que vous souhaitez réaliser. Mais attention à ne pas vivre dans un futur de procuration. Cela doit vous permettre d’avoir une vision très claire de là où vous voulez aller.

À vous de trouver le bon équilibre pour revenir sur votre coup à réaliser et ne pas rester dans la projection ( comme avoir en tête une carte de 42 pts ou de mettre votre balle dans l’eau sur votre prochain départ). Car votre esprit une fois au dessus de la balle ne sera pas placé sur les bonnes choses qui vous permettent de si bien jouer.

C’est ce moment là, ici et maintenant qui va conditionner la suite. Il est donc essentiel de mettre toutes vos ressources dans l’évènement présent et pas seulement dans l’attente d’un futur (à atteindre ou éviter). Trouvez le bon compromis.

Le présent

Beaucoup de nos peurs sont basées sur le futur ou le passé. Le fait de rester englué dans ces espaces temporels ne vous fera pas évoluer et il vous sera difficile de revenir dans le présent .

D’où l’importance de votre routine sur le parcours qui va vous permettre de rester focaliser sur le coup à jouer. Elle est un peu comme un élastique qui vous raméne à la réalité afin de ne pas laisser votre esprit naviguer entre le 3 putts du green du 2, le drive égaré au 6 et la mise en jeu du 17 qui arrive avec un hors limite à droite. Elle va vous permettre de vous recentrer sur ce qui est important et mettre votre énergie sur l’essentiel.

Present-gofliquement.com

En conclusion, Vous avez le choix, soit vous utilisez ces 3 espaces comme des freins qui vous bloquent dans votre progression =

Passé : vos pensées restent sur : le 3 putts au green du 1, le drive dans l’eau au 6

Présent : dans le mental constant

Futur : votre esprit se focalise à ne pas mettre la balle dans l’eau, ne pas perdre, le score

Ou au contraire vous vous en servez à votre avantage :

Le passé : remémorez-vous tous vos bons coups similaires avant de jouer

Le présent : soyez à 100% focus sur l’essentiel, corps et esprit travaillent ensemble

Le futur : visualisez la trajectoire, le coup, entendez votre balle rentrer dans le trou.

Servez-vous du passé et de votre vision du futur pour optimiser vos performances et prenez du plaisir sur le parcours.

Toujours plus d’astuces et de conseils en vous abonnant à la newsletter de www.golfiquement.com

À vous de jouer,

Golfiquement

confiance golf-golfiquement.com

Plus de confiance au golf ?

Plus de confiance au golf ? 1920 1280 Golfiquement
confiance golf-golfiquement.com

Comment avoir plus de confiance au golf ?

En fonction de l’environnement auquel le golfeur est confronté : en compétition, des partenaires de jeu qui jouent mieux, au départ du 1 avec du monde autour. Le golfeur peut rapidement douter, perdre ses moyens et progressivement sa confiance s’envole.

La confiance est un sujet vaste et passionnant, je vous propose donc une série de vidéos consacrée à cette thématique. Dans cette partie I, je vous explique quels sont les éléments importants pour améliorer votre confiance au golf mais surtout comment la renforcer. À travers les suivantes, je l’aborderai sous différents axes.

Restez donc focalisé sur toutes les bonnes choses que vous effectuez. Ceci pour rendre votre mur de la confiance de plus en plus robuste et résistant à l’environnement. Il est essentiel dans votre recherche de progression de vous axer sur le positif. Et pas seulement mettre en avant vos mauvais coups.

Pour plus d’astuces et de conseils, abonnez-vous à la newsletter de www.golfiquement.com

À vous de jouer.

Golfiquement

Flow

Comment jouer libéré au golf ?

Comment jouer libéré au golf ? 1138 1102 Golfiquement

Comment jouer libéré au golf ?

A quoi pensez-vous sur le parcours ? Et au-dessus de la balle ?

Au quotidien, notre esprit est parfois submergé d’informations et de choses à effectuer qu’il en devient difficile de toutes les traiter. Il serait donc intéressant de voir comment bien les  structurer. L’organisation est donc une notion clé dans l’optique d’optimisation de votre performance.

Afin de répondre au mieux à tous ces éléments, et de surtout ne pas en oublier au passage,  les « To do list » s’allongent de plus en plus. Dans les ouvrages de productivité, ces « to do list » permettent en effet, de se concentrer sur l’essentiel, sans s’éparpiller et rester focus sur les priorités du moment.

Je vous invite donc à bien structurer vos entraînements afin de les optimiser pour vous centrer sur les bonnes choses.

– Les pensées techniques

Mais attention de ne pas reproduire ce système de référencement d’action à votre swing et de vous créer un listing technique lorsque que vous êtes à l’adresse. Ce référentiel de points de passage qui segmente et décompose votre swing  :

Voici un exemple :

– Démarre en block              = OK

– Tourne les épaules             = OK

– Arme les poignets               = Echoué

– Ne va pas trop loin              = Ok

– Transfert                                 = Echoué

– Lance  les bras                       = Echoué

– Accélère                                   = Ok

– Pas trop vite                            = Echoué

– Ne bouge pas                           = Ok

– Allonge à la sortie                   = Echoué

– Finish  equilibré                      = Ok

Il est donc compliqué lorsque vous swinguez d’avoir tous ces points passages, votre cerveau aura du mal à tout prendre en considération. Il est difficile pour votre corps et votre esprit de réaliser tant d’informations sur un mouvement si rapide.

Peut-être que cela vous rassure de vouloir tout contrôler, mais vous allez perdre en rythme et en fluidité.

Le fait d’énumérer tous ces points améne de la tension et de nombreuses pensées parasites peuvent venir s’interférer.

Habitudes! Golfiquement.com

– Bien structurer votre routine

Il est donc essentiel de bien segmenter votre routine avec une partie « rappel technique/sensation» (un ou deux points) si vous en avez besoin juste avant de vous mettre à l’adresse. Mais une fois au dessus de la balle vous devez rester dans le jeu, le plaisir, la cible et ne pas rentrer dans trop de considération techniques qui vous éloignent de l’essentiel.

Je vous conseille de travailler votre routine au practice afin de vous habituer à lâcher prise une fois au dessus de la balle. Une routine de n’improvise pas, vous devez la modeler au practice et lors de vos parties d’entraînements afin qu’elle soit complètement opérationnelle lorsque vous serez sous pression. Si elle est bien cadrée et structurée cela vous apportera confiance et sécurité. Mais si à chaque swing vous rajoutez un élement, il sera difficile pour votre cerveau de tout traiter. Restez simple !

Sur le parcours, laissez-vous une clé technique simple et facilement reproductible sans rentrer dans ce listing d’une dizaine d’éléments à intégrer qui vous éloignent de votre potentiel en raison d’un excès d’analyse.

– Trop de pensées = Blocage

Le terme anglais « analysis paralysis » résume bien cette situation. Le joueur reste figé et englué dans ses pensées et se retrouve bloqué. Il s’éloigne donc de cette notion de mouvement si essentielle au golf. 

Au début pour les joueurs ayant une check-list, le fait de la diminuer apportera un sentiment de manque, comme si un maillon de la chaîne avait disparu mais à terme vous allez prendre davantage de plaisir au jeu car vous allez retrouver une grande liberté.

Pour vous inspirer des meilleurs voici quelques conseils :

En conclusion, restez simple, ne vous encombrez pas l’esprit avec trop de pensées techniques et parasites. Trouvez le bon compromis. Faites éventuellement un rappel de sensation lors de votre coup d’essai, puis une fois au-dessus de la balle le travail ayant déja été effectué, faites vous confiance et jouez.

Toujours plus d’astuces et de conseils en vous abonnant à la newsletter de www.golfiquement.com

À vous de jouer,

Golfiquement

Flow

pensées negatives golf-golfiquement

Comment bien terminer vos parties au golf ?

Comment bien terminer vos parties au golf ? 1920 1280 Golfiquement
pensées negatives golf-golfiquement

Comment bien terminer votre partie de golf et ne plus craquer sur la fin du parcours?

Avez-vous déjà réalisé une superbe partie et malheureusement, sur les derniers trous, vous vous êtes effondrés ? Quelle frustration !

Problématique frequente chez les golfeurs. Je souhaitais aborder ce sujet dans la vidéo ci-dessous afin de vous apporter des solutions pour que vous exploitiez mieux votre potentiel.

En effet, de façon automatique le joueur change de stratégie mentale sur le parcours. Il met en place de nouveaux comportements qui sont malheureusement pas les plus adaptés à la situation. La bonne nouvelle c’est qu’il y a des clés mentales afin de ne plus reproduire ces schémas lors de vos prochaines parties.

Toujours plus d’astuces et de conseils en vous abonnant à la newsletter de www.golfiquement.com

À vous de jouer,

Golfiquement

Flow

acceptation-golf-golfiquement.com

L’acceptation et le golfeur

L’acceptation et le golfeur 1280 1258 Golfiquement
acceptation-golf-golfiquement.com

La clé du golfeur : l’acceptation

Cette notion d’acceptation est parfois difficile à appliquer après un mauvais coup ou suite à une partie à chaud, où le joueur est dans l‘émotion. Il voit seulement ce qu’il a perdu (le score) et/ou ce qu’il mal effectué. Et cela peut affecter son ego, voire sa confiance.

L’acceptation est une étape dans votre développement golfique mais elle ne fonctionne pas seule. En effet, avant d’accepter, il faut faire un travail sur vos émotions afin de savoir quelle émotion est présente et comment la vivre (je consacrerai un article sur ce sujet prochainement).

Attention, il y a une énorme différence entre accepter et renoncer. L’objectif n’est pas d’abandonner bien au contraire, l’idée est de ressortir plus fort de cette situation (voir article : Excellence vs perfection).

Mais l’acceptation est un concept large :

– Ses mauvais coups

C’est le plus visible car le joueur voit un résultat immédiat et n’ayant pas atteint sa cible, il risque de s’en vouloir et de trainer ce mauvais coups pendant les trous suivants. Je vous invite donc dans votre routine d’intégrer cette espace d’acceptation après un « mauvais coup ».  Le fait de réaliser un swing d’essai après le coup raté vous aidera à vous caler sur la bonne sensation pour le prochain coup. Le fait d’inclure cette nouvelle habitude vous évitera de penser à votre coups pendant de longue minutes. Vous pourrez ainsi passer à autres choses en sachant quoi corriger. Cela vous mettra dans des meilleures prédispositions pour la suite (voir article : la patience et le golfeur) .

– Une mauvaise routine

Sur le parcours, il arrive que le joueur ne respecte pas sa routine ou son plan de jeu, il s’en veux et s’auto-flagelle en se disant « je le savais, je le sentais pas ». Il regrette d’avoir joué alors que son partenaire de jeu à fait du bruit et perturbé sa concentration. Il s’est retrouvé distrait mais à comme même joué pour ne pas déranger ou ne pas retarder la partie. L’objectif est de retirer un feedback de ces comportements afin de ne plus les reproduire. C’est cet état d’esprit qui vous fera évoluer et devenir un meilleur golfeur. Pensez toujours à jouer le coup à 100% avec une vison très claire de votre coup à effectuer.

– Ses pensées négatives

Il est normal d’avoir des pensées parasites, de nouveau il ne faut pas les renier. Car plus vous allez vouloir les mettre de coté plus elle vont grandir et s’intensifier. Acceptez-les et dites-vous « ok j’ai cette pensée « mais maintenant sur quoi je décide de porter mon attention. Quelle est ma cible ? Le fait d’être au clair avec vous-même et d’identifier votre dialogue interne, vous permettra d’éviter de nombreuses interférences. Mais cela demande un vrai travail de prise de conscience et de connexion au présent pour les identifier sans se juger.

pensées negatives golf-golfiquement

– Les conditions extérieures

En effet, les facteurs externes pouvant perturber votre partie peuvent être nombreux. Comme un partenaire qui parle trop, une partie qui vous retarde, des greens irréguliers, les conditions météorologique changeantes, un mauvais rebond. Il est important de faire la part des choses, sur les éléments qui sont sous votre contrôle. Sinon vous risquez de perdre énormément d’énergie sur des facteurs dont vous n’avez aucun pouvoir. Ce que vous maitrisez ici, c’est votre capacité d’interprétation et de réaction à cet évènement. C’est parfois frustrant mais cette votre attitude face à cet imprévu qui vous permettra de limiter les dégâts et voire même d’en tirer en avantage.

– Le score de ses partenaires de jeu

Parfois le joueur se laisse absorber par la partie de ses partenaires car ils jouent mieux que lui,  leurs drives est 20 mètres plus long ou encore ils ont une chance incroyable et toutes leurs balles reviennent comme par miracle en plein milieu du fairway (voir article : comment ne plus être influencé négativement par vos partenaires de jeu).

Attention donc, de ne pas rentrer dans ce jeu de comparaison auto-destructeur. Vous pouvez en tirer un bénéfice en vous inspirant de ce qu’ils font, mais prenez garde de ne pas sortir de votre partie à cause de ce genre d’élément. Vous allez passer à côté de l’essentiel : Votre plaisir du jeu.

Je vous invite à vous dire régulièrement : « J’ACCEPTE » après une déception. Il est important de le verbaliser. Pour le golfeur perfectionniste ce ne sera pas évident au début car il risque de s’en vouloir mais avec un peu de pratique, vous allez créer une nouvelle habitude. Le fait d’accepter vous permet de reprendre le contrôle et ne pas basculer dans une spirale infernale bien souvent contre-productive qui saborde votre partie ou pire votre journée entière. Ne confondez pas le JEU et le JE

Toujours plus d’astuces et de conseils en vous abonnant à la newsletter de www.golfiquement.com.

A vous de jouer et prenez soin de vous,

Flow

Mental golf-golfiquement.com

# 1 Golf Mental = Maîtrisez vos pensées sur le parcours

# 1 Golf Mental = Maîtrisez vos pensées sur le parcours 1160 1280 Golfiquement
Mental golf-golfiquement.com

Le Mental au golf

Le mental est l’un des piliers de la performance au golf. Il est important de bien gérer cette partie invisible de votre jeu qui a une incidence énorme sur vos scores (voir articles :Les 5 piliers de la performance au golf ). Afin de progresser, il est essentiel de connaître vos stratégies mentales que vous mettez en place. Elles sont souvent automatiques, à travers cette vidéo, je vous guide afin de mieux les identifier et peut-être les orienter différemment. Je m’appuie sur des notions de P.N.L (programmation neuro-linguistique) pour vous aider.

Toujours plus d’astuces et de conseils en vous abonnant à la newsletter de www.golfiquement.com

À vous de jouer,

Golfiquement

Flow

Eloge de la negativité-Golfiquement.com

« Pas trop fort, pas hors-limites » – La négation et le golfeur

« Pas trop fort, pas hors-limites » – La négation et le golfeur 3444 2406 Golfiquement
Eloge de la negativité-Golfiquement.com

« Pas dans l’eau, pas à droite, pas trop fort »

Avez-vous déjà entendu votre partenaire s’exprimer ainsi avant de jouer? Ou peut-être vous même.

Notre esprit est souvent mobilisé sur les choses que nous voulons éviter. Naturellement, notre cerveau crée une alerte face à un danger potentiel. Heureusement, Il joue son rôle de protection. Mais parfois cette notion d’alerte prend une dimension démesurée au golf. Il arrive que nos peurs sur un parcours deviennent alors irrationnelles (voir article : Wanted : jugé coupable).

Si vous avez tendance à extrapoler et à anticiper des scénarios catastrophes, cela peut changer. Cela doit passer par une prise de conscience avant tout, pour comprendre quels types de discours et d’émotions vous ressentez et dans quelle situation.

Les pensées

Si vous avez ce type de pensées au départ du 1 : « Ne mets pas ta balle hors limite à droite », vous mettez toute votre attention sur cette partie du parcours. Le cerveau ne retenant pas la négation, il se focalise seulement sur le « hors-limite à droite ». Vous lui donnez donc cette information et vous mettez ainsi trop d’attention sur cette dernière en oubliant le plus important : votre destination, c’est à dire la cible.

La cible

Parfois le joueur se met en posture d’évitement uniquement : éviter le bunker, l’eau, la peur d’être ridicule, de faire un gratte…. Cela devient un parcours d’obstacles exclusivement. Prenez du recul afin de voir dans quel système de pensées vous évoluez pour revenir sur un jeu de cible à atteindre et non à éviter (voir article : Vous et vos habitudes).

Où voulez-vous mettre votre drive ? Sur le fairway versus pas dans le bunker ?!
Mais surtout revenez à l’essentiel avec cette question : quelle est votre destination, où souhaitez-vous arriver, où se trouve votre cible ? Celle à toucher et non celle à éviter.

Cible-golfiquement.com

Lorsque vous puttez, imaginez un peu : si intérieurement, vous vous dites, « pas à côté, ne rate pas, ce putt est important », il n’y a donc aucune indication sur votre cible.  Vous vous êtes transmis des données plutôt anxiogènes (« ne rate pas ») mais en aucun cas le chemin pour y parvenir.

Il est important d’avoir une vision claire et bien définie de votre cible, qui peut être représentée par un drapeau, un point de chute imaginaire, un nuage dans le ciel, un arbre au loin… Essayez de faire en sorte d’avoir une cible petite et précise(j’en parlerai plus longuement dans un prochain article). Parfois, en mode automatique, le joueur ne se rend pas compte qu’il passe une grande partie de son parcours à fuir quelque chose : éviter l’obstacle d’eau, ne pas faire de mauvais coup, se prémunir d’éventuelles critiques de ses partenaires.

Vos partenaires 

Votre partenaire de jeu, en toute bienveillance, souhaite vous donner une indication pour vous aidez et vous faire gagner de précieux points (voir articles : Comment ne plus être influencé par ses partenaires de jeu).

Cependant, elle n’est pas toujours formulée de la bonne façon. Imaginons que vous êtes à l’adresse et il vous dit « Attention, attention ne lâche pas à droite, il y a de l’eau » ou lors d’un putt « pas trop fort, ne tape pas, ça descend fort ».

Pas évident par la suite de faire un bon coup si votre esprit reste focalisé sur cette consigne. Mais c’est un excellent test. C’est à vous de reprendre le contrôle de vos pensées, en traitant l’information qui vous est donnée,  puis en orientant correctement votre dialogue interne.

La routine

La routine est votre alliée et meilleure amie. Je vous invite à vous créer une routine solide qui vous aidera à faire le tri et mettre votre focus sur les choses pertinentes en visualisant bien la trajectoire et en sentant le coup à exécuter. Il faut juste prendre conscience de votre état d’esprit avant de jouer, pour créer de nouveaux automatismes pour la suite.

Posez-vous cette question avant de jouer :

Jouez-vous avec  l’envie de mettre votre balle sur le green, ou dans le peur de la mettre dans le bunker ?

Le simple fait d’avoir du recul sur votre stratégie mentale vous permettra d’évoluer progressivement. Commencez par bien définir votre cible pendant vos entraînements pour vous habituer mentalement à orienter votre intention sur la bonne zone à atteindre.

Toujours plus d’astuces et de conseils en vous abonnant à la newsletter de Golfiquement.

A vous de jouer et prenez soin de vous,

Golfiquement

Flow

Montgolfiere-golfiquement.com

La bienveillance et le golfeur

La bienveillance et le golfeur 2340 3307 Golfiquement
Montgolfiere-golfiquement.com

Un peu de bienveillance

Je souhaitais aborder un thème qui est d’actualité et essentiel, mais parfois occulté par le golfeur (envers lui-même). La bienveillance.

Il n’est pas toujours nécessaire d’aller chercher à l’extérieur pour améliorer votre jeu et prendre plus de plaisir au golf. Ce sont parfois des concepts simples qui peuvent faire la différence. Et que nous avons tendance à mettre de côté.

Un peu de bienveillance avec vous-même !

Le golfeur est souvent injuste et parfois peu objectif sur ses résultats. il s’autoflagelle en se faisant des reproches tout au long du parcours (voir article Wanted: jugé coupable). Et un parcours, c’est long !

Avez-vous déjà pris conscience de la façon dont vous vous parlez intérieurement sur le parcours ?

En mode automatique, nous naviguons dans nos pensées qui ne favorisent pas toujours le positif, bien au contraire.

Imaginez ne serait-ce qu’un seul instant vous adresser à votre meilleur ami ou votre partenaire de foursome, de la façon dont vous vous parlez sur un parcours ?

Quelle conséquence cela pourrait avoir sur votre relation amicale mais également sur le moral de votre partenaire ?

– Dialogue interne 

Je vous invite donc à essayer, lors de votre prochaine partie, et le temps d’un trou, de prendre conscience de votre dialogue interne.

Optimiste-golfiquement

– Utilisez-vous le je, le tu, le il ?
– Etes-vous bienveillant ou malveillant envers vous même ?
– Positif ou négatif ?
– Encourageant ou défaitiste ?
– Optimiste ou pessimiste ?

– Être objectif

Il est important de rester objectif et de prendre du recul sur votre jeu. Rappelez-vous pourquoi vous jouez au golf. Cela vous ramènera à l’essentiel et aux principes fondateurs qui vous on fait débuter ce magnifique sport.
Souvent le joueur qui s’autocritique ne se laisse aucun droit à l’erreur (voir article excellence vs perfection). Ses objectifs ne sont pas toujours réalistes et en accord avec son niveau. Il est essentiel dans cette démarche, d’être au clair entre votre niveau de jeu et vos attentes (voir article : comment progresser cette année). Par la suite, à vous d’inclure de l’acceptation en cas de coup non souhaité. Le golf reste un sport d’erreur.

– Voir le +

nsistez également sur toutes les bonnes choses que vous réalisez correctement. Toutes ces victoires et ces instants ne sont pas anodins. Un putt rentré, un drive sur le fairway, une bonne approche doivent être mis en avant dans votre esprit. Je vous invite à relativiser quand les événements vous sont défavorables et d’en retirer un feedback. Mais également, de mettre en avant toutes les choses que vous avez bien effectuées.

feedback-golfiquement

Essayez de devenir progressivement votre allié et non votre ennemi. Cela demande un réel travail de prise de conscience. Mais un peu de bienveillance pourrait apaiser votre état interne et donc votre golf sans rien changer à votre swing !

N’hésitez pas à partager Golfiquement à tous vos amis golfeurs.

Toujours plus d’astuces et de conseils en vous abonnant à la newsletters de Golfiquement.com

A vous de jouer et prenez soin de vous,

Golfiquement

Flow

golf difficile-golfiquement

Comment mieux gérer vos journées « sans » ?

Comment mieux gérer vos journées « sans » ? 1920 1280 Golfiquement
golf difficile-golfiquement

Avez-vous déjà connu au golf ces journées sans?

Il y a des jours où votre golf se complique, sans explications particulières. Tout va bien, les conditions sont optimales, vous êtes en pleine forme. Et pourtant, les contacts sont irréguliers et vos sensations aux abonnés absentes.

Ces journées frustrantes font parties intégrantes de la vie du golfeur amateur ou professionnel. Il arrive que des joueurs de haut-niveau aient parfois des variations de 15 coups d’écart d’un jour à l’autre.

Mais comment bien réagir à ces jours où vous subissez le parcours ?

Le danger de ces journées pour le golfeur est de s’enfermer dans la technique. Vous allez chercher une solution dans votre swing, votre grip, votre takeaway, votre reprise d’appui….. Cela peut fonctionner mais en orientant trop votre esprit de cette façon, vous restez trop dans le mental et cela risque de vous couper davantage de vos sensations et de votre corps. Il est donc important de ne pas rentrer dans le sur-contrôle lors de ces « journées sans » . Le fait de tout vouloir maitriser dans cette situation risque d’être contre productif. Cela va accentuer votre perte de sensation.

Facile à dire, mais comment faire et sur quoi devez-vous porter votre attention ?

Voici des pistes à développer pour vous :

– Retrouver une sensation que vous aviez déjà eu dans le passé qui vous rassure

Ce n’est pas la peine de trouver une nouveauté, mais de retrouver quelque chose qui a déjà fait ses preuves. D’où l’importance de prendre des notes suite à vos entraînements et parties pour garder précieusement toutes ces informations. Le simple fait de retrouver cette clé, cette intention, peut vous relancer et vous remettre sur les rails. Vous pourrez ainsi retrouver du plaisir dans cette journée si mal embarquée.

– Jouer sur votre tempo et votre rythme

Parfois ces pertes de repères sont liées à des problèmes de fluidité dans votre mouvement. En raison de fatigue, de tensions musculaires, de préoccupations hors golf, de stress, d’envie de trop bien faire… Toute la musique de votre swing est modifiée. Portez donc votre attention sur cette notion. Le fait de ralentir votre vitesse, de trouver la bonne séquence dans votre mouvement, vous aidera à retrouver le fil de votre jeu. Si vous êtes trop englué dans le mental et la technique, vous risquez de vous égarer et cela aura pour conséquence un swing saccadé et heurté. Restez sur des choses simples. Retrouvez votre rythme et votre tempo de prédilection. Chacun à le sien, d’un golfeur à l’autre il varie mais mettez votre énergie à retrouver le votre.

Metronome -golfiquement.com

– Prendre du recul sur cette journée

Attention de ne pas généraliser vos premiers coups manqués au practice à l’intégralité de votre journée. En vous disant intérieurement après 3 balles « ça va être difficile aujourd’hui », ne vous créez pas une croyance limitante en généralisant ces 3 balles à votre future partie (voir article : une astuce pour plus de confiance).
Parfois le joueur se construit des « tensions mentales »  qui se transforment en « tensions musculaires » à cause de ses premières balles manquées. Attention de ne pas tomber dans cet excès de pessimisme.

– Être bienveillant avec vous-même

Ces « journées compliquées » arrivent à tous, les joueurs professionnels ont eux aussi des « down » sur une journée, un tournoi ou encore une partie de la saison (voir article : Up and Down : le progression du golfeur). Il n’est pas rare de constater des écarts de 10 coups de différence, voire plus, entre deux parties. Et pourtant ils sont très entrainés, bien encadrés et disposent d’un matériel adapté à leur pratique et leur morphologie. Mais il y a des jours où la coordination est moins présente. Soyez donc indulgent envers vous-même lors de ces jours « sans».Trouvez du plaisir malgré tout. Il est important de relativiser car le golf reste un sport de cible donc un sport d’erreur.

– Avoir une trajectoire ou un coup « sécurité »

Lors de vos entraînements, trouvez un coup, voire une trajectoire sur laquelle vous pouvez vous reposer. Comme un demi swing avec un grip court, un fade, un coup punché. Essayez d’avoir ce coup « safe » et lors de ces journées difficiles, essayez de vous appuyez dessus pour limiter les dégâts. C’est très rassurant d’avoir ce coup dans votre sac. Il vous sera d’une aide précieuse.

– Prendre ces journées comme des challenges

Au lieu de subir, essayez de changer d’état d’esprit et voyez cela comme un défi à surmonter (voir article: comment être plus fort mentalement au golf). Préparez-vous mentalement à donner toute votre énergie sur chaque coup et à ne pas lâcher un seul point, ne rien donner. À l’issue de la partie, même si votre jeu n’était pas présent, le fait d’avoir tenu mentalement sera la réelle victoire. Elle vous apportera fierté et vous aurez le sentiment d’avoir accompli quelque chose. Les victoires sur vous-même ne sont pas toujours celles qui apportent un résultat. Mais plutôt cette satisfaction d’avoir tenu et d’avoir maintenu la bonne attitude malgré une journée remplie de difficultés. C’est ce type de parcours qui vous fera avancer et qui vous rendra plus fort. Vous serez ainsi un golfeur plus complet en vous adaptant à toutes les situations avec le bon état d’esprit.

Changement-golfiquement

– Se fixer des objectifs pour la journée

Pas de score, mais sur les étapes à réaliser, comme :

– « Je reste patient après chaque coup »
– « J’accepte cette journée »
– « Je maintiens ma stratégie et je m’appuie sur le côté sécurité »
– « Je joue un club de plus ouvert et je fais un demi swing »

Ce ne sont que des exemples mais cela vous permettra de mieux gérer votre parcours. Restez simple et respectez votre plan de jeu. Cette ligne directrice vous aidera à ne pas vous égarer.

J’espère que ces quelques exemples vous aideront à mieux appréhender ces « journées challenging » qui font parties intégrantes de l’apprentissage et de l’évolution du golfeur. Ces jours où le golf vous teste vous permettront d’en sortir grandi, si et seulement si vous les abordez avec le bon mindset (voir article : l’importance du mental au golf).

Le plus important reste le plaisir du jeu. Gardez à l’esprit la chance que vous avez d’être sur le parcours dans un environnement incroyable.

Toujours plus d’infos, d’astuces et de conseils en vous abonnant à la newsletter de www.golfiquement.com

A vous de jouer

Golfiquement,

Flow

    Préférences

    Quand vous visitez un site web, il peut garder en mémoire des informations sur votre navigateur à propos de certains services, sous forme de cookie.Vous pouvez changer ici vos préférences. Bloquez certains cookie pourrait changer votre expérience utilisateur.

    Click to enable/disable Google Analytics tracking code.
    Click to enable/disable Google Fonts.
    Click to enable/disable video embeds.
    Ce site utilise des cookies, principalement à des fins de statistiques de visite et de préférence de navigation.