Comment mieux gérer vos journées « sans » ?

Comment mieux gérer vos journées « sans » ?

Comment mieux gérer vos journées « sans » ? 1920 1280 Golfiquement
golf difficile-golfiquement

Avez-vous déjà connu au golf ces journées sans?

Il y a des jours où votre golf se complique, sans explications particulières. Tout va bien, les conditions sont optimales, vous êtes en pleine forme. Et pourtant, les contacts sont irréguliers et vos sensations aux abonnés absentes.

Ces journées frustrantes font parties intégrantes de la vie du golfeur amateur ou professionnel. Il arrive que des joueurs de haut-niveau aient parfois des variations de 15 coups d’écart d’un jour à l’autre.

Mais comment bien réagir à ces jours où vous subissez le parcours ?

Le danger de ces journées pour le golfeur est de s’enfermer dans la technique. Vous allez chercher une solution dans votre swing, votre grip, votre takeaway, votre reprise d’appui….. Cela peut fonctionner mais en orientant trop votre esprit de cette façon, vous restez trop dans le mental et cela risque de vous couper davantage de vos sensations et de votre corps. Il est donc important de ne pas rentrer dans le sur-contrôle lors de ces « journées sans » . Le fait de tout vouloir maitriser dans cette situation risque d’être contre productif. Cela va accentuer votre perte de sensation.

Facile à dire, mais comment faire et sur quoi devez-vous porter votre attention ?

Voici des pistes à développer pour vous :

– Retrouver une sensation que vous aviez déjà eu dans le passé qui vous rassure

Ce n’est pas la peine de trouver une nouveauté, mais de retrouver quelque chose qui a déjà fait ses preuves. D’où l’importance de prendre des notes suite à vos entraînements et parties pour garder précieusement toutes ces informations. Le simple fait de retrouver cette clé, cette intention, peut vous relancer et vous remettre sur les rails. Vous pourrez ainsi retrouver du plaisir dans cette journée si mal embarquée.

– Jouer sur votre tempo et votre rythme

Parfois ces pertes de repères sont liées à des problèmes de fluidité dans votre mouvement. En raison de fatigue, de tensions musculaires, de préoccupations hors golf, de stress, d’envie de trop bien faire… Toute la musique de votre swing est modifiée. Portez donc votre attention sur cette notion. Le fait de ralentir votre vitesse, de trouver la bonne séquence dans votre mouvement, vous aidera à retrouver le fil de votre jeu. Si vous êtes trop englué dans le mental et la technique, vous risquez de vous égarer et cela aura pour conséquence un swing saccadé et heurté. Restez sur des choses simples. Retrouvez votre rythme et votre tempo de prédilection. Chacun à le sien, d’un golfeur à l’autre il varie mais mettez votre énergie à retrouver le votre.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Comment bien terminer vos parties au golf ?

Metronome -golfiquement.com

– Prendre du recul sur cette journée

Attention de ne pas généraliser vos premiers coups manqués au practice à l’intégralité de votre journée. En vous disant intérieurement après 3 balles « ça va être difficile aujourd’hui », ne vous créez pas une croyance limitante en généralisant ces 3 balles à votre future partie (voir article : une astuce pour plus de confiance).
Parfois le joueur se construit des « tensions mentales »  qui se transforment en « tensions musculaires » à cause de ses premières balles manquées. Attention de ne pas tomber dans cet excès de pessimisme.

– Être bienveillant avec vous-même

Ces « journées compliquées » arrivent à tous, les joueurs professionnels ont eux aussi des « down » sur une journée, un tournoi ou encore une partie de la saison (voir article : Up and Down : le progression du golfeur). Il n’est pas rare de constater des écarts de 10 coups de différence, voire plus, entre deux parties. Et pourtant ils sont très entrainés, bien encadrés et disposent d’un matériel adapté à leur pratique et leur morphologie. Mais il y a des jours où la coordination est moins présente. Soyez donc indulgent envers vous-même lors de ces jours « sans».Trouvez du plaisir malgré tout. Il est important de relativiser car le golf reste un sport de cible donc un sport d’erreur.

– Avoir une trajectoire ou un coup « sécurité »

Lors de vos entraînements, trouvez un coup, voire une trajectoire sur laquelle vous pouvez vous reposer. Comme un demi swing avec un grip court, un fade, un coup punché. Essayez d’avoir ce coup « safe » et lors de ces journées difficiles, essayez de vous appuyez dessus pour limiter les dégâts. C’est très rassurant d’avoir ce coup dans votre sac. Il vous sera d’une aide précieuse.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Comment avoir plus de régularité au golf ?

– Prendre ces journées comme des challenges

Au lieu de subir, essayez de changer d’état d’esprit et voyez cela comme un défi à surmonter (voir article: comment être plus fort mentalement au golf). Préparez-vous mentalement à donner toute votre énergie sur chaque coup et à ne pas lâcher un seul point, ne rien donner. À l’issue de la partie, même si votre jeu n’était pas présent, le fait d’avoir tenu mentalement sera la réelle victoire. Elle vous apportera fierté et vous aurez le sentiment d’avoir accompli quelque chose. Les victoires sur vous-même ne sont pas toujours celles qui apportent un résultat. Mais plutôt cette satisfaction d’avoir tenu et d’avoir maintenu la bonne attitude malgré une journée remplie de difficultés. C’est ce type de parcours qui vous fera avancer et qui vous rendra plus fort. Vous serez ainsi un golfeur plus complet en vous adaptant à toutes les situations avec le bon état d’esprit.

Changement-golfiquement

– Se fixer des objectifs pour la journée

Pas de score, mais sur les étapes à réaliser, comme :

– « Je reste patient après chaque coup »
– « J’accepte cette journée »
– « Je maintiens ma stratégie et je m’appuie sur le côté sécurité »
– « Je joue un club de plus ouvert et je fais un demi swing »

Ce ne sont que des exemples mais cela vous permettra de mieux gérer votre parcours. Restez simple et respectez votre plan de jeu. Cette ligne directrice vous aidera à ne pas vous égarer.

J’espère que ces quelques exemples vous aideront à mieux appréhender ces « journées challenging » qui font parties intégrantes de l’apprentissage et de l’évolution du golfeur. Ces jours où le golf vous teste vous permettront d’en sortir grandi, si et seulement si vous les abordez avec le bon mindset (voir article : l’importance du mental au golf).

Le plus important reste le plaisir du jeu. Gardez à l’esprit la chance que vous avez d’être sur le parcours dans un environnement incroyable.

Toujours plus d’infos, d’astuces et de conseils en vous abonnant à la newsletter de www.golfiquement.com

A vous de jouer

Golfiquement,

Flow

    Préférences

    Quand vous visitez un site web, il peut garder en mémoire des informations sur votre navigateur à propos de certains services, sous forme de cookie.Vous pouvez changer ici vos préférences. Bloquez certains cookie pourrait changer votre expérience utilisateur.

    Click to enable/disable Google Analytics tracking code.
    Click to enable/disable Google Fonts.
    Click to enable/disable video embeds.
    Ce site utilise des cookies, principalement à des fins de statistiques de visite et de préférence de navigation.